La Mystérieuse Grotte de Saint-Vit

Notre voyage d’aujourd’hui nous entraîne dans une mystérieuse grotte en pleine nature… Lieu de culte depuis des temps immémoriaux, il en émane une énergie puissante et indiscutable qui a toujours attiré les pèlerins ! Elle est même liée à l’une des plus grandes énigmes de l’histoire Strasbourgeoise. 

Découvrons maintenant ensemble ce lieu tout simplement incroyable ! 

 

 Un peu d’histoire

La grotte de Saint-Vit (parfois orthographiée Saint-Vite. Vitsgrotte pour les Alsaciens, ou encore Sankt Veitsgrotte pour nos voisins Allemands. On la surnomme également la Roche Creuse : “Hohler Stein”) se situe dans le massif des Vosges, plus précisément dans la commune de Saverne au cœur du département du Bas-Rhin en Alsace (nouvelle région Grand Est).

Autour de cette grotte on peut admirer un magnifique Jardin Alpestre, les ruines d’une ancienne chapelle et quelques autres vestiges du passé. Et comment ne pas rester bouche bée devant la splendide vue sur la vallée de la Zorn ou encore le canal de la Marne au Rhin ?

La grotte Saint-Vit est une excavation naturelle dans le grès rose des Vosges, le même que nous retrouvons sur des sites exceptionnels comme la montagne sacrée du Donon, le légendaire rocher de Dabo, le camp Celtique de la Bure et bien d’autres lieux qui vous rappellent de nombreux souvenirs si vous êtes un habitué des Mystères de la Renarde ! Ce grès local a été utilisé pour la construction de la Cathédrale de Strasbourg ou encore le château du Haut-Koenigsbourg.

Cette grotte est vraisemblablement un ancien lieu de culte druidique, c’était peut-être même un sanctuaire solaire. On considère d’ailleurs ce site naturel comme un des hauts lieux vibratoires de la région et on sait que généralement ça va de paire puisque nos ancêtres étaient incroyablement liés aux énergies de la terre ! 

En effet de nombreuses personnes parlent de cet endroit pour ses vibrations cosmo-telluriques d’une grande puissance, qui seraient à leur apogée au printemps ainsi qu’au tout début de l’été. Certains se rendent sur place pour chasser leur stress, et selon leurs dires cela fonctionnerait plutôt bien ! Pour ma part, j’ai ressenti une immense sérénité au moment de ma visite de la grotte, je ne peux que confirmer que ce lieu est véritablement apaisant. C’est évidemment une destination à retenir pour ceux qui rencontrent quelques difficultés à surmonter, après tout qui ne tente rien n’a rien.

C’était également un lieu de pèlerinage pour guérir certaines maladies, mais nous y reviendrons plus tard dans ce dossier.

Abonnez vous pour ne manquer aucune vidéo !

L’origine exacte de la vénération à Saint-Vit dans la grotte est assez incertaine puisque les plus anciens documents connus sur son histoire datent du XVème siècle. Tout ce que la plupart des historiens savent, c’est que le pèlerinage est bien antérieur à ça.

Au cours du XVIIIème siècle cette grotte a perdu son caractère sacré pendant un temps quand elle a été transformée pour en faire une ferme, plus tard les lieux ont été abandonnés après un incendie et pendant longtemps la nature avait repris ses droits dans la grotte.

Aujourd’hui elle a retrouvé sa fonction de chapelle, elle abrite d’ailleurs un autel en pierre érigé en l’honneur de Saint-Vit et des bancs de prières pour accueillir les fidèles. Des ex-voto ornent ses parois, et on peut aussi y voir une dalle funéraire.

Plusieurs fois dans l’année, cette chapelle insolite accueille encore des célébrations (notamment l’eucharistie du lundi de Pâques, ou encore le lundi de Pentecôte, entre autres).

Les passionnés faisant partie du groupe des “Amis de la Grotte de Saint-Vit” entretiennent parfaitement les lieux, on leur doit également l’incroyable jardin alpestre autour de la grotte, c’est un havre de paix où l’on peut admirer des plantes splendides ! Un régal pour les yeux.

Qui était Saint-Vit ?

Saint-Vit, ou Saint-Guy, a vu le jour au IIème siècle sur la superbe île de la Sicile en Italie dans une famille de nobles. 

Son éducation a été confiée à une nourrice et un précepteur qui lui ont enseigné la religion catholique, le faisant même baptiser à l’insu de tous. Seulement voilà, sa foi chrétienne n’était pas bien vue du tout par son père qui était païen, c’est ainsi que ce dernier décida de le punir en le faisant battre ! Cependant rien ne pu ébranler la foi du jeune homme qui choisit de s’enfuir avec le couple bienveillant qui l’avait éduqué.

On dit que Saint-Vit a accompli des miracles au cours de son existence, il fut même appelé à Rome par l’empereur Dioclétien pour délivrer son enfant des mauvais esprits. Il y serait parvenu avec succès, pourtant ce même empereur tenta de le faire renoncer à sa foi lui aussi. C’est ainsi que le Saint homme dû endurer d’immenses supplices, il fut notamment placé dans un chaudron rempli avec de la poix et du plomb bouillant…

Saint-Vit - Saverne Alsace France

Saint-Vit survécu à ceci, il sortit également indemne de la fosse aux lions protégé par sa foi. S’en était trop pour Dioclétien qui le fit martyriser à mort.

Depuis des siècles les croyants s’adressent à lui pour demander la guérison de maladies nerveuses.

Une Grotte Miraculeuse ?

Comme je l’ai mentionné plus tôt dans ce dossier, la grotte de Saint-Vit a toujours été visitée par des malades qui espéraient un Miracle !

Endroit apaisant par excellence, c’était un pèlerinage totalement recommandé aux personnes qui souffraient de problèmes nerveux qui n’étaient pas toujours bien identifiés par le passé. 

Ainsi les épileptiques, les gens qui souffraient de spasmes musculaires ou de tout autre sorte de maladies de ce type affluaient en nombre pour demander à Saint-Vit une guérison miraculeuse.

Grotte Saint-Vit - Saverne Alsace France

Vous connaissez l’expression “avoir la danse de Saint-Guy” ? C’est quelque chose que beaucoup de nos grands-parents aimaient à nous dire quand nous avions notre quart d’heure de folie étant enfant, ça vous rappelle forcément quelque chose, ma grand-mère me l’a d’ailleurs dit quelques fois !

On utilisait cette expression pour expliquer les mouvements brusques, parfois même impressionnants, que certaines personnes peuvent faire de manière incontrôlée (de nos jours c’est une maladie qui a été identifiée et qui s’appelle la chorée de huntington).

Et bien les pauvres diables qui étaient affectés par ce terrible mal se rendaient à la grotte pensant que c’était le meilleur moyen de le faire passer !

Une bien étrange épidémie

Strasbourg est bien connue des habitués des Mystères de la Renarde pour sa stupéfiante cathédrale dont je vous avais conté les légendes dans un précédent dossier !

Mais Strasbourg nous offre également une énigme fascinante, un événement inexpliqué de son passé qui n’a jamais cessé d’être étudié par les historiens.

En 1518 une “épidémie de danse” a eu lieu dans la ville, c’est un fait historique dont on retrouve la trace dans les archives. 

Une femme s’est alors mise à danser frénétiquement jour et nuit dans les rues sans s’arrêter, ce comportement étrange ne tarda pas à rallier d’autres danseurs durant des semaines, comme si la folie de la première danseuse était contagieuse !

Ces gens dansaient jusqu’à l’épuisement, selon certaines sources quelques uns de ces malheureux en seraient même morts…

Ce phénomène, encore inexpliqué de nos jours, a depuis donné naissance à de nombreuses légendes et autres spéculations. Ce qui est certain c’est qu’une grande partie de ces personnes atteintes de la “Danse de Saint-Guy” ont été emmenées par les autorités jusqu’à Saverne pour faire un pèlerinage à la Grotte de Saint-Vit dans le but de faire cesser cette épidémie gênante. 

A l’époque, on pensait que cette manie dansante avait été causée par la colère de Saint-Guy. Quoi qu’il en soit, d’origine Divine ou non, on raconte que les danseurs venus implorer l’aide du saint à la grotte auraient été guéris de leurs maux. Après tout, n’est-ce pas là le principal ?

Se rendre à la Grotte Saint-Vit

Il y a différentes manières de se rendre à la grotte, pour les randonneurs un circuit d’environ 1h de marche au départ de Saverne leur permettra de découvrir la beauté des paysages alentours.

Sinon il y a un parking beaucoup plus proche qui se situe à une vingtaine de minutes de marche.

Une aire de pique nique domine la grotte et le jardin, des bancs et des tables sont à disposition. Quoi de plus sympathique que de se poser en ce lieu si charmant avec en prime une vue imprenable sur le château du Haut-Barr et le Grand Geroldseck juste en face !

La Grotte de Saint-Vit et son jardin font probablement partie des endroits les plus paisibles que je vous ai présenté sur les Mystères de la Renarde. J’ai adoré !

Pour découvrir d’autres destinations n’oubliez pas de consulter la page Mappemonde de la Renarde où vous trouverez la liste à jour de mes articles classés par pays. Retrouvez Les Mystères de la Renarde sur les réseaux sociaux afin de ne manquer aucune publication : FacebookYoutubeInstagramTwitter

Si vous le souhaitez vous pouvez me soutenir grâce à uTip et Tipeee !

Et si vous ne le pouvez pas, n’oubliez pas que chaque partage des liens de mon travail, chaque like et chaque commentaire, sont une aide immense pour faire connaître mon projet, alors merci à tous !

Cet article n’est en collaboration avec personne, les propos et avis n’engagent que moi 🙂 Les images et textes ne sont pas libres de droits, ce sont mes clichés et le fruit de mes recherches et connaissances personnelles.

Autre sujet à découvrir :

 La Grotte de l’Enfer dans les Vosges