Le Loup-Garou de Wittlich : “Morbach Monster”

Depuis des siècles, les Loups-Garous peuplent les Contes et l’imaginaire collectif, mais dans certains lieux ils semblent être des personnages plus réels que fictifs !

Dans ce dossier je vous emmène en Allemagne, sur les traces de celui que l’on surnomme le Monstre de Morbach, grande figure locale qui en a effrayé plus d’un… 

Un peu d’Histoire

Wittlich est une jolie petite ville Allemande située non loin de la Moselle et du Luxembourg, elle se trouve au Nord de Trèves.

Elle ne vous dit peut-être rien, mais dans le folklore allemand on raconte qu’elle serait l’endroit où le dernier loup-garou du pays aurait été tué…

 

Les Origines de la Légende

L’histoire que je vais vous raconter débute en 1812. En ce temps là les guerres Napoléoniennes faisaient rage, et nombreux sont les soldats de l’Empereur Napoléon à avoir déserté la grande armée durant la campagne de Russie…

C’est l’un d’entre eux qui est d’ailleurs à l’origine de la légende qui est racontée depuis dans les alentours de Wittlich.

Ce soldat portait le nom de Thomas Johannes Baptist Schwytzer. Affamé et craignant de perdre la vie, c’est ainsi qu’il déserta pour partir rejoindre sa région natale : l’Alsace.

Durant son périple il fit étape à Wittlich accompagné de quelques soldats Russes, déserteurs eux aussi, dont il était devenu ami. Cette association ne donna rien de bon, puisque ensemble ces hommes ont commencé à piller une famille de fermiers du coin, et pire encore, ils les ont massacrés…

La fermière était la dernière personne encore debout, blessée, mais surtout traumatisée d’avoir vu son mari et ses enfants assassinés sous ses yeux, elle maudit alors Thomas :

“A partir de cet instant, à chaque pleine lune, tu te changeras en loup garou !”

Très énervé, le déserteur acheva alors la pauvre femme, cependant il était trop tard pour briser la malédiction…

Morbach

Après cette sanglante nuit, Thomas était devenu un véritable monstre ! Cet être avait perdu toute forme d’humanité… Sa cruauté ne connaissait plus aucune limite, il volait, violait et tuait selon sa volonté seule. 

Sa folie était même parvenue à effrayer ses compagnons russes, qui le craignaient tellement qu’ils finirent par lui tourner le dos. C’est ainsi qu’il rejoignit des bandits de grands chemins, qu’il finit par choquer eux aussi avec ses méthodes atrocement barbares. Il s’éloigna donc de ses nouveaux compagnons de route, pour s’exiler seul dans un camp de fortune au cœur de la forêt.

Étrangement, à partir de son retrait du monde, on remarqua en ville des disparitions suspectes ! Humains comme animaux n’étaient pas épargnés, et on ne tarda pas à parler de l’apparition régulière d’un énorme loup qui marchait sur ses pattes arrières dans les alentours…

Évidemment, ce loup qui était le sujet de toutes les conversations en ville avait vite été associé à l’ancien soldat Thomas qui avait été maudit par la pauvre fermière !

De plus, il avait été formellement identifié comme étant le violeur d’Elizabeth Beierles, une jeune fille du village.

S’en était trop pour les habitants, qui s’en allèrent le traquer dans la forêt !

Morbach

Face à ces villageois en colère, Thomas ne trouva rien de mieux que de fuir, pourtant il allait vite être rattrapé dans le village de Morbach situé non loin de Wittlich !

Ces hommes superstitieux, qui avaient pris la malédiction lancée par leur concitoyenne très au sérieux, tuèrent le supposé loup-garou, avant d’enterrer son corps sur place.

Dans le but d’empêcher tout retour de la maudite créature qui avait fait couler tant de sang, ces derniers placèrent une bougie sur sa tombe.

Selon la légende, tant que la bougie est allumée, le loup-garou est contraint de rester dans son tombeau.

Elizabeth, la dernière femme à avoir été violée par Thomas a donné naissance à un enfant 9 mois plus tard. Ce petit garçon prénommé Martin n’aurait jamais montré de signes d’avoir été affecté par la malédiction de son père, et ses descendants vivent toujours dans la région à ce qu’on dit…

La Légende Urbaine

Si cette histoire a largement été transmise de génération en génération par les gens du coin, elle a aussi été racontée par les soldats Américains de la base aérienne de Hahn située non loin de là.

Pour certains d’entre eux le but était tout simplement d’utiliser ce vieux conte, auquel ils ne croyaient pas, pour effrayer les nouvelles recrues.

C’était la blague idéale, jusqu’à ce qu’en 1988 une vision d’horreur finit par calmer les plaisantins…

Base de Hahn

Selon ce récit, des soldats seraient venus au dépôt de munitions de Morbach qui dépendait de leur base. L’un d’entre eux remarqua que la bougie était éteinte, ce qui ne manqua pas de susciter des moqueries sur les vieilles croyances locales…

Pourtant, plus tard dans la soirée, les militaires n’allaient plus avoir le cœur à rire !

Quelque chose avait déclenché les détecteurs de mouvement dans le périmètre, les sirènes retentissaient et tout le monde était en alerte.

L’un des gardes a vu de ses propres yeux une très grande créature ressemblant à un loup, mais qui se tenait sur ses pattes arrières, d’après lui, cet étrange animal l’aurait alors fixé avant de s’enfuir en sautant par-dessus une clôture haute de 3 mètres !!!

Les militaires auraient tenté de poursuivre l’intru, mais leurs chiens auraient refusé de suivre sa piste, certains auraient même été hors de contrôle selon les maîtres-chiens…

Mais s’il a réellement existé, est-il vraiment un loup-garou ?  Est-ce que le fait que la bougie soit éteinte aurait permis à un des descendants de Thomas de se transformer ? Peut-être que ces témoins ont simplement vu des loups ou encore des chiens aux proportions gigantesques ? Ou même un cryptide qui sait ? Dans le doute, il est préférable de laisser la bougie allumée…

Se rendre sur les traces du Morbach Monster

La ville de Wittlich est très agréable à visiter. Vous trouverez plus d’informations sur les activités proposées sur place ici.

La base aérienne (dont il est question dans l’histoire) par contre a été fermée et transformée, il n’y a plus rien à voir d’intéressant sur place.

Beaucoup des éléments de cette histoire relèvent de la légende urbaine, transmise oralement, il est donc difficile de vous indiquer exactement quel lieu voir absolument, pourtant j’avais envie de vous conter ce récit car je l’ai vraiment trouvé très intéressant.

🐺 Merci à mes amis Christophe et Cindy de m’avoir confié leur magnifique chien-loup Tchécoslovaque : Gaiden de la Terre d’Argent, afin d’incarner le légendaire Morbach Monster dans ma vidéo.

A ceux qui voudraient découvrir d’autres destinations n’oubliez pas de consulter la page Mappemonde de la Renarde où vous trouverez la liste à jour de mes articles classés par pays. Retrouvez Les Mystères de la Renarde sur les réseaux sociaux afin de ne manquer aucune publication : FacebookYoutubeInstagramTwitter

Si vous le souhaitez vous pouvez me soutenir grâce à uTip et Tipeee !

Et si vous ne le pouvez pas, n’oubliez pas que chaque partage des liens de mon travail, chaque like et chaque commentaire, sont une aide immense pour faire connaître mon projet, alors merci à tous !

Cet article n’est en collaboration avec personne, les propos et avis n’engagent que moi 🙂 Les images et textes ne sont pas libres de droits, ce sont mes clichés et le fruit de mes recherches et connaissances personnelles.

Eglise de Morbach