La Pierre d’Appel : Forces Telluriques et Légendes

 

Que seraient nos montagnes et nos forêts sans leurs légendes ? 

Nos mystérieuses contrées nous réservent tellement de belles histoires, prenons ensemble la route pour les Vosges où je vous emmène découvrir un de ces trésors cachés. 

 Un peu d’histoire

Au nord de la Bure, c’est un magnifique éperon de grès qui surplombe Etival-Clairefontaine, charmant village vosgien bien connu pour son abbaye et son appartenance à l’ancienne Principauté de Salm.

Si le site a connu une occupation durant le néolithique, c’est après une longue période d’abandon qu’il devient habité de manière permanente en 250 avant J.C.

La Pierre d’Appel, dans le massif de Répy, culmine à 492 mètres d’altitude sur une superficie de 2,5 hectares.

On peut y voir les restes d’un ancien oppidum celtique qui faisait partie des sites en hauteur de la vallée, comme nous avons vu ensemble dans le précédent dossier sur le Camp Celtique de la Bure. De ce belvédère naturel devenu site fortifié, les celtes surveillaient les vallées alentours, et pouvaient donner l’alerte à leurs voisins déodatiens (entre autres) en allumant des feux et en sonnant la trompe.

La Pierre d'Appel

Les habitants du Castellum de la Pierre d’Appel étaient majoritairement des agriculteurs ou des artisans, ils y travaillaient aussi le métal.

Classé Monument Historique, des fouilles ont permis de nombreuses découvertes sur cet éperon barré. Le mobilier archéologique comporte des céramiques, des monnaies gauloises et romaines, des emplacements d’ateliers de travail et des sépultures.

On lui a donné différents noms selon les époques, camp des Gaulois, camp des Romains, camp des Suédois, camp ou château des Sarrasins. Cependant son nom actuel lui viendrait d’une pierre à cupule située juste à côté qu’on appelle la Pierre de la Poêle (ou encore Béchot des Corbeaux). Pierre de la Poêle se prononce pierre de la paile en patois Vosgien, ce qui aurait donné pierre d’appel au fil du temps.

Un lieu de Culte

On pense qu’un ou plusieurs lieux de culte se trouvaient autour de la pierre d’appel, des stèles funéraires et des sculptures gallo-romaines ont été retrouvées sur place.

Les cupules et les bassins présents sur certains rochers du site nous montrent que les Celtes ont pratiqué leur culte là. Notamment à la Pierre Cornue, une pierre qui à été naturellement brisée en deux et qui depuis à l’allure d’une tête ornée de cornes !

3

On pense que cette “figure” serait à l’origine du choix de cet emplacement pour y creuser des bassins, afin d’y disposer des offrandes au Dieu Cernunnos.

La Pierre Cornue

D’autres rochers dispersés aux alentours s’apparentent à des menhirs.

Les Forces Telluriques

La Pierre d’Appel n’est pas seulement un endroit chargé d’histoire, c’est aussi un lieu qui passionne les radiesthésistes ! On peut d’ailleurs constater qu’un simple pendule peut s’affoler à peine arrivé à l’oppidum. L’énergie vibratoire est puissante et positive sur presque la totalité du site, mais attention car la polarité est négative quand on franchi une sorte de mur invisible émettant une onde pathogène…

Ce qui peut nous laisser penser que le site était protégé non seulement par ses fortifications, mais aussi par le choix de son emplacement probablement fait par un peuple totalement initié aux subtilités cosmo-telluriques !

5

C’est aussi un endroit propice à la méditation, ou encore pour recharger ses énergies. 

Et honnêtement, quoi de mieux pour sortir du stress de la vie quotidienne que de venir se poser dans un décor pareil ?

Un Lieu empli de Légendes

Jadis les anciens l’ont surnommée “pierre aux marmots” car une légende locale nous racontait que les sages femmes venaient y chercher les petites filles ! 

D’après le même conte, elles allaient chercher les petits garçons à la Roche du Bouc toute proche.

La Roche du Bouc

Paradoxalement, ce même rocher qui porte le nom du bouc abriterait le diable en personne selon d’autre récits !

Les Sabbats à Etival

Si cet ancien lieu païen est empli de mystère, sa mention dans les aveux des sorcières lors de leurs tortures l’a rendu encore plus sombre… 

Entre 1560 et 1635 la région Lorraine a connu une grande vague de sorcellerie, et c’est dans ce climat de terreur que la Pierre d’Appel a été désignée comme un endroit où se déroulaient les sabbats.

Habité par les Fées

Près de la Pierre d’Appel on retrouve le Chaudron des Fées, ces cupules de grès des Vosges ont elles aussi leur légende ! 

Le Chaudron des Fées

Ces bassins probablement d’origines celtes sont toujours rempli d’eau, même en plein été, et l’on raconte que c’est parce que les fées viennent les remplir durant la nuit.

Il faut dire que dans les croyances locales elles habiteraient l’ancien camp, et qu’elles viendraient se baigner dans le chaudron des fées.

Le Peuple de la Pierre du Grand Voyage

Une légende nous parle d’un peuple étrange qui vivait à la pierre d’appel bien avant les Celtes !

On raconte qu’ils étaient des sortes d’humanoïdes androgynes vêtus de lumière, et qu’il étaient tellement légers qu’ils semblaient flotter lorsqu’ils se déplaçaient. On dit aussi d’eux qu’ils ne vivaient que d’air et de soleil, sans s’alimenter de quoi que ce soit d’autre.

Personne ne sait vraiment ce qu’ils faisaient, mais ces gens qu’on appelait “peuple de la Pierre du Grand Voyage” étaient des être très positifs qui inspiraient paix et créativité dans la vallée.

La Pierre d'Appel

Ils ne parlaient pas comme les humains, et communiquaient entre eux grâce à leurs sourires. On dit aussi qu’un éternelle musique semblait sortir du plateau où ils vivaient.

Personne n’était capable de dire depuis quand ils étaient présents là, peut-être vivaient-ils là depuis l’aube de l’humanité ?

Certains disaient que parfois on pouvait observer un bien étrange spectacle, puisque ces êtres auraient eu la capacité de se mettre en cercle sur la pierre d’appel et de disparaître dans une grande lumière !

Ils auraient disparus plusieurs fois durant très longtemps, et pendant leur absence tout semblait plus triste. Ils seraient revenus plusieurs fois, apportant avec eux la joie.

Cette histoire nous raconte que cela fait des milliers d’années que ces êtres de lumière ne seraient plus revenus… 

Mais pourquoi donc ? Ont-ils vraiment existé ? Qui étaient-ils vraiment ? Sont-ils à l’origine des fortes énergies ressenties encore de nos jours sur place ? Et reviendront-ils un jour ?

Peut-être attendent-ils que l’humanité soit prête à les recevoir à nouveau ?

Se rendre à la Pierre d’Appel

Evidemment ce type de lieu nous offre la possibilité de faire de belles randonnées, d’ailleurs le Club Vosgien entretient bien les chemins.

Le plus rapide est d’y venir par Etival-Clairefontaine, où l’on peut laisser son véhicule sur un parking de la forêt domaniale de la Côte de Répy.

Les chemins sont ensuite balisés. De bonnes chaussures sont recommandées pour faire cette balade qui peut se révéler très sportive par endroits. Par contre faites bien attention à suivre les petits panneaux.

Et je préfère vous préciser que les lieux qui sont mentionnés dans l’article sont tous distants d’environ 20 minutes de marche entre eux, sauf le chaudron des fées et la pierre cornue qui sont juste à côté l’un de l’autre.

Plus d’informations sont disponibles à l’office de tourisme de Senones dont nous avions déjà parlé ensemble dans mon dossier sur les légendes de la ville.

Je vous souhaite une agréable visite dans ce lieu hors du temps.

Retrouvez la Renarde en vidéo grâce à l’épisode sur la Pierre d’Appel !

 

A ceux qui voudraient découvrir d’autres destinations n’oubliez pas de consulter la page Mappemonde de la Renarde où vous trouverez la liste à jour de mes articles classés par pays. Retrouvez Les Mystères de la Renarde sur les réseaux sociaux afin de ne manquer aucune publication : FacebookYoutubeInstagramTwitter

Si vous le souhaitez vous pouvez me soutenir grâce à uTip et Tipeee !

Et si vous ne le pouvez pas, n’oubliez pas que chaque partage des liens de mon travail, chaque like et chaque commentaire, sont une aide immense pour faire connaître mon projet, alors merci à tous !

Cet article n’est en collaboration avec personne, les propos et avis n’engagent que moi 🙂 Les images et textes ne sont pas libres de droits, ce sont mes clichés et le fruit de mes recherches et connaissances personnelles.

La Pierre d'Appel