Mâlain : Village des Sorcières et du Diable

Les histoires des procès en sorcellerie ont traversé les âges, leur souvenir reste ancré dans les mémoires dans chaque lieu qui ont connu ses tragédies.

A Mâlain, plus qu’ailleurs, ils ont laissé leur empreinte…

 Un peu d’histoire

Il est situé à seulement 25 kilomètres de Dijon (souvenez-vous, nous en avons déjà parlé ici ensemble dans le dossier sur la Chouette), dans ce que l’on appelle l’arrière pays de l’ouest dijonais dans le département de la Côte-d’Or.

Mâlain était autrefois la cité Gallo-Romaine de Mediolanum qui couvrait près de 100 hectares aux premier et deuxième siècles. Des fouilles sont d’ailleurs toujours en cours pour retrouver les vestiges de ce glorieux passé. Mediolanum avait notamment un théâtre et des sanctuaires (un peu à la manière de Grand dans les Vosges) ! Une partie du mobilier archéologique extrait durant les fouilles est visible au Musée Archéologique de Dijon.

Mâlain est fort d’un riche passé, mais ce n’est pas son seul atout. Ses paysages alentours séduisent ses près de 800 habitants ! Auprès de son éperon rocheux, paisible au milieu de ses forêts, il enchante ses visiteurs.

Les Sorcières de Mâlain

L’histoire de ce village Bourguignon n’est pas vraiment paisible… On peut même dire que certains de ses habitants ont payé cher d’y avoir vécu !

Mâlain

Mâlain n’a pas été épargné par la sombre époque des procès en sorcellerie, c’est dans les années 1640 qu’il a connu sa plus triste période.

Certains avaient jugé bon d’accuser des habitants du village afin de justifier des récoltes désastreuses… 

On raconte alors que les Sabbats présidés par le Diable en personne se tenaient chaque samedi à minuit sur le Mont-Chauvin ou au Paquier. La rumeur parlait de cérémonies où les sorcières et sorciers accomplissaient des rites sataniques.

Evidemment il n’en fallu pas plus à l’époque, les Calomnies étaient monnaie courante, et c’est suite à ces dénonciations que 14 pauvres bougres de Mâlain (une vingtaine selon les versions) ont été jugés pour le crime de sorcellerie !

3

Les accusés subissaient le supplice de l’eau. Ils étaient jetés pieds et poings liés dans l’Ouche, certains étaient même enfermés dans un sac ! Pour ceux qui se noyaient la réponse était claire pour les accusateurs : ils étaient innocents et leurs âmes montaient directement au paradis.

Les survivants qui remontaient à la surface étaient quant à eux désignés comme sorciers, et leur calvaire n’était pas terminé puisqu’ils passaient ensuite devant la justice…

Malheureusement ils étaient condamnés à mort. Brûlés après avoir été étranglés et pendus à la potence dressée devant le four banal de Mâlain…

Et si les habitants qui ont perdu la vie durant ces procès n’étaient pas coupables ? Si ils étaient tout simplement victimes de vengeances personnelles de la part de voisins jaloux ?

Quoi qu’il en soit, certaines familles ont longtemps gardé les stigmates de cette période noire et étaient toujours vues comme des descendants de sorciers…

Mâlain

Le Trou du Diable

Si il a un nom qui fait inévitablement penser à celui du Diable (bien qu’il n’y ait aucun rapport), on raconte que Mâlain aurait compté il n’y a pas si longtemps encore 666 habitants.

Ce n’est pourtant pas ce qui est à l’origine d’une légende qui nous est racontée depuis des générations à propos d’une grotte située juste en dessous de son magnifique château fort édifié sur la roche Vauxelle !

5

On l’appelle le trou du Diable, et même si l’on y a découvert des traces datant du néolithique, il est surtout connu parce qu’au Moyen-Âge les gens pensaient qu’il était un passage vers l’enfer !

D’ailleurs on racontait à cette époque qu’une jeune et jolie jeune fille blonde de Mâlain y aurait été entraînée par Satan en personne…

Mais pour beaucoup cette grotte est le lieu même où le jeune Gaulois Aloïs aurait assisté à l’enlèvement de Proserpine par Pluton le Dieu des Enfers.

C’est l’équivalent Romain du mythe de Perséphone dans la mythologie Grecque, et selon ce récit notre protagoniste passerait la moitié de l’année sur terre et l’autre en enfer. Ce qui nous donne les changements de saisons, car son départ causerait la mort de la végétation nous donnant l’automne et l’hiver, à l’inverse son retour nous offre le printemps et l’été.

Mâlain

Evidemment, dans un village avec un tel passé et une telle légende, vous imaginez bien que certains enquêteurs en paranormal sont venus pour chercher des réponses !

Mâlain ne nous a encore pas révélé tous ses secrets, et il n’en finira certainement jamais de nous surprendre.

Se rendre à Mâlain

Mâlain se trouve à une vingtaine de minutes en voiture de Dijon, et il est très facile de trouver à se garer sur place. Pour plus d’information n’hésitez pas à consulter le site officiel de la commune

Une autre solution assez simple est de vous y rendre en train, le village possède une gare et les horaires sont disponibles ici.

Le Château est un peu excentré, je vous recommande de consulter d’abord ses jours et horaires d’ouverture avant de vous y rendre car il n’est pas toujours ouvert. Il n’est pas facile d’accès pour les personnes à mobilité réduite par contre.

N’hésitez pas à chercher à travers la ville ses nombreux lavoirs, tous plus charmants les uns que les autres, un d’entre eux sert de nos jour de local pour les associations, on l’appelle le “Lavoir des Sorcières” !

L’église du village est très jolie, je vous conseille d’aller la voir, de plus elle se situe près d’un agréable parc où vous pourrez vous poser.

Pour les randonneurs, Mâlain propose de nombreux sentiers.

Les associations sont très actives, notamment celle des “Sorcières de Mâlain” qui organise une foire tout les deux ans. A ne pas manquer !

Retrouvez la Renarde en Vidéo grâce à l’épisode sur le Village de Mâlain !

A ceux qui voudraient découvrir d’autres destinations n’oubliez pas de consulter la page Mappemonde de la Renarde où vous trouverez la liste à jour de mes articles classés par pays. Retrouvez Les Mystères de la Renarde sur les réseaux sociaux afin de ne manquer aucune publication : FacebookYoutubeInstagramTwitter

Si vous le souhaitez vous pouvez me soutenir grâce à uTip et Tipeee !

Et si vous ne le pouvez pas, n’oubliez pas que chaque partage des liens de mon travail, chaque like et chaque commentaire, sont une aide immense pour faire connaître mon projet, alors merci à tous !

Cet article n’est en collaboration avec personne, les propos et avis n’engagent que moi 🙂 Les images et textes ne sont pas libres de droits, ce sont mes clichés et le fruit de mes recherches et connaissances personnelles.

7