Les Légendes de Senones la Capitale de la Principauté de Salm

Il est une petite ville dans les Vosges qui témoigne de la grande histoire des siècles passés, elle est paisible et belle, son âme est immortelle… Elle s’appelle Senones.

Auprès de sa montagne elle est une fenêtre sur un glorieux passé, où les Princes ont laissé un patrimoine inestimable en souvenir de leur passage. Mais au delà de ça, elle nous offre des légendes que je vais vous raconter. Suivez moi dans la capitale de la Principauté de Salm ! 

 Un peu d’histoire

Si Senones est connue c’est avant tout parce qu’elle à été la capitale de la Principauté de Salm et que les Princes y ont laissé leur trace. Il faut dire que son abbaye à été protégée par les comtes, puis par les Princes de Salm depuis le XIIème siècle.

Durant le XVIIIème siècle la Lorraine est rattachée à la France, le Prince de Salm parvient à obtenir la continuité de l’indépendance de son territoire, et choisi Senones comme capitale en 1751.

Mais en 1793 la principauté est annexée par la France, et les biens de la maison de Salm, tout comme ceux de l’abbaye sont confisqués par le nouvel état français… Suite à ceci la famille de Salm-Salm a été contrainte de se réfugier en Allemagne.

De nombreux monuments témoignent de la glorieuse époque de la Principauté, comme les anciens châteaux des Princes.

Dans l’époque moderne Senones à longtemps été réputée pour son industrie textile, la famille Boussac et son empire (entre autres) ont fait vivre la vallée. Leur paternalisme vis à vis de leurs employés à permi de nombreuses réalisations sociales, et la population s’est agrandie grâce aux activités. Malheureusement, la concurrence à eu raison de cette belle aventure pour la vallée il y a quelques décennies.

La Roche Mère-Henry

La Roche Mère-Henry est un promontoire qui domine la vallée de Senones du haut de ses 671 mètres d’altitude. Sa vue imprenable en à toujours fait un point d’intérêt touristique car on y voit les crêtes vosgiennes et les premiers sommets des Hautes Vosges.

Roche Mère Henry Senones

Dans notre histoire récente, cet endroit magnifique à également servi d’observatoire durant la première guerre mondiale. De nombreux blockhaus sont d’ailleurs toujours visibles autour de la Roche.

Dans un genre plus sympathique, une légende nous raconte que Saint-Maurice lui même aurait eu une étonnante épopée sur la Roche Mère Henry !

On dit qu’il était pourchassé par le diable en personne alors qu’il chevauchait son fidèle destrier.

IMG_5421 copie

Le cheval du Saint aurait alors fait un bond prodigieux depuis la Roche, ce qui les auraient entraînés lui et son cavalier jusqu’à un lieu de l’autre côté de Senones, où l’on a depuis édifié l’église qui porte le nom de Maurice. Le cheval aurait laissé les empreintes de ses fers dans la Roche Mère Henry, souvenir de cette belle histoire, chère aux natifs du secteur.

Roche Mère Henry Senones

Les Roches Margot

Les Roches Margot sont une moraine granitique qui recouvrait un ravin d’environ 40 ares dans un secteur de Senones qu’on appelle “Les Gouttes”. Elle est beaucoup plus petite de nos jours puisqu’elle a longtemps été exploitée par les graniteurs.

Une légende est liée à ce lieu, on raconte qu’il y a bien longtemps les habitants des Gouttes ont découvert une petite cabane en bois, qui avait été construite là du jour au lendemain ! De plus, l’étrange habitation au toit composé de branches de sapin été bel et bien occupée puisque de la fumée s’en élevait. 

Evidemment une telle découverte ne pouvait que susciter la curiosité, et certains décidèrent d’aller voir qui était ce voisin. Ce qui en dérouta plus d’un, parce que le nouveau venu avait un aspect misérable. Il était vêtu de loques et sa chevelure hirsute lui donnait vraiment une allure repoussante. Personne ne savait vraiment qui il était, certains pensaient qu’il était un sorcier, d’autres qu’il était un simple vagabond, ou encore un voleur – d’où peut-être l’origine du surnom “Margot” ?

On raconte que par une nuit d’automne un orage éclata sur la vallée des Gouttes, un déluge accompagné d’un vent violent ont fait rage, et la foudre faisait écho dans tout le secteur ! Le lendemain tous n’ont pu que constater que la cabane de l’étrange personnage avait disparu sous les roches, et plus personne ne vit jamais réapparaître cet homme…

IMG_5438 copie (1)

La Dame Blanche du Rabodeau

Le Rabodeau est la rivière qui traverse Senones et quelques autres communes toutes proches, la vallée lui doit d’ailleurs son nom. C’est un affluent de la Meurthe, et un sous affluent du Rhin.

Le Rabodeau Senones

Il prend sa source à Prayé, près de Moussey – un village voisin de Senones – dans une prairie marécageuse entourée par la forêt.

Mais il paraît qu’il vaudrait mieux s’abstenir de s’y aventurer la nuit, car on pourrait y croiser la Dame Blanche !

Des lueurs blanchâtres sont aperçues à la surface de l’eau, des bruits glaçants venant des entrailles de la terre se font entendre.

On dit que la Dame Blanche qui serait à l’origine de ces manifestations porte le nom de Velléda, et que pendant l’occupation Romaine sous Vespasien elle était la prophétesse des peuples Celtes et qu’elle tenta à plusieurs reprises de soulever une révolte contre Rome. On dit qu’elle participait aux processions des Druides jusqu’au Donon.

Ceux qui l’ont croisée affirment qu’elle parle en vieil allemand. Mais le spectre de cette Druidesse est bien triste… N’ayant pas réussi à délivrer son peuple, elle serait toujours en train de errer la nuit dans le col de Prayé, implorant qu’on la laisse en paix.

Croyez-vous que son fantôme hante toujours la vallée du Rabodeau ? Serez-vous assez courageux pour aller vérifier par vous-même ?

IMG_5457 copie (1)

Certains parlent aussi parfois de “flammes bleues” qui courent sur la rivière, et vont même jusqu’à parler de la présence de trésors cachés là, protégés par ces fameuses flammes…

La légende raconte qu’un jeune homme vivant non loin de là était très amoureux d’une fille qui vivait dans la pauvreté. Ce garçon se plaisait à marcher les soirs sous les grands chênes, et lors d’une de ses marches nocturnes une flamme bleue serait venue pour lui indiquer le chemin d’un grand chêne sacré. Eclairé par cette flamme on raconte qu’il découvrit sous une racine un coffre rempli de pièces d’argent. Il n’en prit que 100, car c’était bien assez pour épouser sa bien aimée, referma le coffre et le laissa sur place.

Arrivé chez lui les pièces d’argent s’étaient transformées en Louis d’Or !!! 

Le jeune couple, naïf, parla de cette trouvaille inespérée à un voisin curieux. Ce voisin se rendit sur place pour vider le coffre, seulement quand il ouvrit son sac il n’y retrouva que des cailloux blancs… 

Le rabodeau Vosges

Se rendre à Senones

Cette charmante petite ville riche en patrimoine séduira les grands et les petits. Que ce soit pour des randonnées en forêts, des visites historiques ou toutes sortes d’activités qui sont proposées, chacun y trouvera son compte.

Des visites guidées sont organisées tout au long de l’année, vous pouvez vous renseigner à l’Office de Tourisme du Pays de Abbayes qui se trouve que la place Dom Calmet à côté de l’église. L’association de passionnés “Pays des Abbayes” vous guidera sur les pas des Princes de Salm et vous fera découvrir la fabuleuse histoire de la vallée du Rabodeau !

Certains dimanches durant l’été, la relève de la garde est recréée comme à l’époque de la Principauté, bel évènement à ne manquer sous aucun prétexte.

N’oubliez pas de visiter le Lac de la Maix qui ne se trouve pas loin de là, vous ne serez pas déçus.

IMG_5482 copie (1)

La France a de nombreux joyaux éparpillés un peu partout, qui ne demandent qu’à être mieux connus, Senones en fait partie !

Cet article à été écrit en hommage aux braves Italiens qui sont venus “taper le granit” à Senones et dans les alentours, quittant leur pays pour chercher un travail afin de nourrir leurs familles quand les temps étaient difficiles. Qu’il pleuve, qu’il neige, qu’il vente, peu importe, ils étaient dehors à accomplir un travail extrêmement rude sans jamais se plaindre. Ils ont aimé et respecté cette vallée qui est devenu leur foyer. C’est à eux que je pense, nos valeureux graniteurs, à ce qu’ils nous ont laissé, à cette empreinte indélébile qui survit à travers ceux qui restent. Qui survit à travers moi. A mon clan, et cette flamme qui ne s’éteindra pas. A Pietro, Nicola, Nino et tous les autres. Merci pour l’exemple à suivre et les valeurs inculquées. Être fiers de nos racines Italiennes, tout en aimant et respectant ce si beau pays qu’est la France, qui a accueillis nos familles.

Retrouvez la Renarde en vidéo grâce à l’épisode sur les Légendes de Senones !

A ceux qui voudraient découvrir d’autres destinations n’oubliez pas de consulter la page Mappemonde de la Renarde où vous trouverez la liste à jour de mes articles classés par pays. Retrouvez Les Mystères de la Renarde sur les réseaux sociaux afin de ne manquer aucune publication : FacebookYoutubeInstagramTwitter

Si vous le souhaitez vous pouvez me soutenir grâce à uTip et Tipeee !

Et si vous ne le pouvez pas, n’oubliez pas que chaque partage des liens de mon travail, chaque like et chaque commentaire, sont une aide immense pour faire connaître mon projet, alors merci à tous !

Cet article n’est en collaboration avec personne, les propos et avis n’engagent que moi 🙂 Les images et textes ne sont pas libres de droits, ce sont mes clichés et le fruit de mes recherches et connaissances personnelles.

Abbaye de Senones