Les Légendes du Lac de la Maix

Il existe dans les Vosges un lieu qui semble sortir d’un conte de fées. Il est à la fois envoûtant et terriblement attirant.

Venez avec moi pour découvrir ses légendes, mais je dois vous prévenir, après ça vous ne pourrez plus jamais vous passer du Mystérieux lac de la Maix…

 Un peu d’histoire

Situé dans la forêt des Bois Sauvages à Vexaincourt, non loin de Senones et de la belle ancienne Principauté de Salm, le Lac de la Maix culmine à une altitude de 678 mètres. Cette étendue naturelle d’eau est d’origine glaciaire, sa surface est de un hectare et demi.

Haut lieu vibratoire, on pense qu’à l’époque celtique était très probablement un lieu de culte. L’atmosphère qu’on y retrouve ainsi que l’énergie qui s’en dégage pourraient vraiment nous le laisser penser, tant cet endroit nous attire et nous apaise.

Le Lac de la Maix parle à tous, randonneurs, pèlerins, artistes, patients, amoureux d’histoires, mais aussi aux passionnés de mystères.

Laissez moi vous conter quelques une de ses légendes afin que vous tombiez amoureux de cet endroit vous aussi !

Le Monstre du Lac de la Maix

Ce lieu est tellement étrange qu’une rumeur est née dans les années 1950 à propos d’un “monstre” nageant dans les eaux couleur émeraude du lac… Les gens parlaient à l’époque d’une créature lacustre, semblable au célèbre Nessie du magnifique Loch Ness, qui aurait établi son domicile au centre du lac, pour ne se montrer qu’à certains moments !

Ce coup monté à quand même eu le mérite de se répandre et de durer plusieurs mois installant la croyance de la présence du cryptide dans la mémoire collective des environs. Un panneau à l’entrée du lac y fait encore référence.

Le Diable Violoneux

On raconte qu’il y a bien longtemps à l’emplacement du Lac de la Maix se trouvait une belle clairière et qu’en son centre trônait un arbre majestueux. La chapelle qui surplombait ce bel espace vert abritait une statue de la Vierge, à laquelle on demandait des bénédictions et on lui apportait des offrandes.

Chaque année à la Trinité un pèlerinage dans ce lieu charmant attirait les gens des vallées aux alentours. On venait de Salm au Donon pour rejoindre la procession jusqu’à la Maix où un ermite célébrait la messe.

Une année à la sortie de la messe un mystérieux musicien était venu et avait joué une musique envoûtante et sans pareille sur son violon ! Cet inconnu avec ses mélodies entraînantes et son sourire charmeur attira à lui les jeunes gens, qui se pressèrent pour aller danser sur les rythme endiablés du violoniste.

Il était vêtu pauvrement, mais il était d’une grande beauté, doté d’une élégance naturelle. Son visage angélique était extrêmement attirant…

Les danseurs infatigables étaient comme possédés par la musique du violoneux et ne pouvaient s’arrêter de danser, et ce même quand l’ermite sonna les vêpres… Frappé par l’absence de ses fidèles, il sonna à nouveau les cloches pour les appeler, sans succès.

La cloche s’arrêta soudain, et le violoneux ne jouait plus… Et c’est dans un grand bruit que l’arbre se fendit et que la clairière entière s’effondra en emportant tous les danseurs dans les profondeurs de la terre…

Les eaux souterraines jaillirent, pour remplir l’immense trou laissé par le drame qui venait de se produire. Ces eaux formèrent le Lac de la Maix.

Lac de la Maix

Le musicien avait brisé son violon contre un rocher avant de disparaitre, laissant derrière lui une odeur de souffre et faisant entendre ses rires maléfiques… C’était le Diable en personne qui avait causé toutes ces pertes humaines à la Maix !

Depuis on entend encore parfois le son d’une cloche et les plaintes des pauvres bougres qui ont été engloutis au fond du lac.

On parle aussi de la présence de deux énormes truites dans le lac, dont l’une aurait sur le dos l’image d’une cloche, et l’autre celle d’un violon.

Le Trou du Diable

Il paraît qu’entre les roches présentes autour du lac se trouve un passage vers une grotte très ancienne et mystérieuse. Ce lieu sombre et inhospitalier serait l’entrée d’un labyrinthe maléfique… On dit même que ça serait une des portes de l’enfer !

Certains racontent que le Diable en personne se serait réfugié là après avoir été chassé lorsqu’il jouait du violon à la Maix, mais ils pensent surtout qu’il y attend toujours l’heure de son retour…

Lac de la Maix

Le Seigneur de la Maix

Dans cette version beaucoup moins répandue que la précédente on raconte qu’un Château Fort se trouvait à l’emplacement exacte du lac à l’époque moyenâgeuse.

On dit que le seigneur qui le possédait avait passé une partie de sa jeunesse en tant qu’écuyer chez un autre seigneur d’Outre Rhin, et qu’il était devenu l’amant de l’épouse de ce dernier… La femme s’étant lassée du jeune homme fini par le faire emprisonner. Trahis par sa maîtresse, le baron la poignarda après s’être évadé pour rentrer sur ses terres vosgiennes.

Lac de la Maix

Incapable d’oublier sa déception, le châtelain se renferma, aigri… Il devint alors un brigand, à la tête d’un groupe d’aventuriers aux activités peu recommandables que les gens craignaient.

Cette troupe malhonnête rentra un soir au château, en entraînant avec elle quelques paysans forcés de porter les biens que ces êtres vils venaient de leur dérober. Certains ont même été obligés de jouer de la vielle pour divertir le baron et ses vassaux durant leur festin… C’est alors qu’on raconte que la musique est devenue tellement triste qu’elle frappa le Sire de la Maix en plein coeur, ce qui lui rappela son amour malheureux et qui le fit pleurer. On dit que le vent se souleva, accompagné de coups de tonnerre assourdissant ! D’après la légende, la terre s’entrouvrit pour engloutir dans ses entrailles le beau château et ceux qui se trouvaient entre ses murs.

Ce n’est que plus tard que les gens du pays ont découvert un lac sombre à la place de l’édifice, et quand la lune apparut dans le ciel ils entendirent un chant triste à mourir venir du fond du lac… On dit que c’est la complainte du Sire de la Maix.

La Légende du Chasseur Maudit

Un conte nous parle de cavaliers maudits de la Mesnie Hennequin, fidèles compagnons du Seigneur de la Haute-Pierre, qui seraient tous condamnés à pourchasser un gibier qu’ils ne pourront jamais capturer !

Leur chasse les entraînant depuis la toute proche Principauté de Salm, les conduits jusqu’au Lac de la Maix, à la poursuite d’un cerf noir aux yeux flamboyants.

L’animal, aussi majestueux qu’insaisissable, se plaît à défier ses poursuivants. Puis il plonge dans les eaux sombres du lac, laissant les cavaliers fous de colère ! Il ressort de l’eau, pour entraîner à nouveau les chasseurs dans une course à travers les bois qu’ils ne pourront jamais gagner.

Lac de la Maix

C’est à la Roche du Pilier qu’il disparaît à chaque fois. Et c’est de là que les chasseurs et leur Seigneur retournent d’où ils viennent. Ils s’évaporent dans le brouillard jusqu’à la prochaine chasse de ce gibier qui va leur résister jusqu’à la fin des temps…

L’homme de Feu

Dans cette histoire on apprend qu’il serait dangereux de passer la nuit aux abords du lac, car il serait possible d’y croiser l’Homme en Feu…

Cette étrange apparition aurait forme humaine, mais n’aurait plus rien d’humain. Corps totalement enflammé qui serait capable de marcher et même de pêcher dans le lac. Mais attention à ne pas croiser son regard car il vous en coûterait bien cher ! Ceux qui l’auraient vu seraient morts dans d’atroces souffrances, pris d’une fièvre incurable…

Le Banc de la Vierge

Il existe une roche qui se trouve près du lac, non loin de la chapelle, et qu’on l’on surnomme le Banc de la Vierge.

On raconte qu’elle aurait le pouvoir de guérir les gens qui viennent s’y asseoir. C’est sans surprise qu’elle a longtemps attiré de nombreuses personnes, qui étaient parfois prêtes à faire une longue route pour arriver jusqu’à elle.

Le Banc de la Vierge

Sur cette pierre il serait possible d’observer la trace d’une main toute fine, elle serait celle d’une femme à la beauté indiscutable, qui aurait touché la pierre et y aurait laissé son empreinte pour l’éternité.

Mais qui était cette jeune femme ? La Sainte Vierge elle-même ? Une fée ? Une muse ? Une prêtresse ? Ou une déesse ? Quoi qu’il en soit, elle a marqué son passage en pays de Salm et son énergie est toujours palpable dans ce lieu féerique !

Autres Croyances

A une certaine époque on pensait qu’une femme désireuse de se marier devait faire sept fois le tour du lac sans parler, et que si elle y parvenait elle était assurée de se marier dans l’année.

On disait aussi que les jeunes filles pouvaient jeter une épingle dans l’eau d’une fontaine proche du lac, et que si elle flottait alors le mariage était certain. En revanche si elle s’enfonçait dans l’eau il faudrait attendre une année supplémentaire.

Fontaine du Lac de la Maix

Le Cimetière des Innocents

Durant des siècles on pensait que les enfants morts avant d’avoir été baptisés n’étaient pas destinés à entrer au Paradis, car seul le baptême délivrait l’homme du Péché Originel. C’est selon cette croyance que pour les enfants morts nés on parlait d’un lieu intermédiaire : les limbes.

Evidemement, il était inconcevable pour les parents endeuillés d’imaginer leurs petits privés d’une place au Paradis. C’est ainsi qu’est née une cérémonie secrète au Lac de la Maix, on disait que dans les lieux sacrés qu’on appelait les Sanctuaires à Répit, les bébés mort-nés revenaient à la vie pour quelques instants, le temps d’être baptisés pour obtenir l’accès au Paradis.

Chapelle du Lac de la Maix

Les parents d’un mort-né venaient au Lac de la Maix avec le corps de leur nourrisson afin de le déposer devant la statue de la Vierge à la Chapelle pour implorer son aide.

D’après les anciens de la vallée, il était fréquent que les enfants montrent un signe de vie le temps du baptême avant de repartir pour l’autre monde.

Mais lorsque le miracle ne se produisait pas, les petits corps sans vie étaient posés sur une pierre près du lieu saint, où l’on espérait que durant la nuit la Vierge vienne déposer un baisé sur le front de l’enfant. Ce dernier ouvrirait alors les yeux, sourirait à la Sainte Vierge, et que les Anges baptiseraient le tout petit avec l’eau du lac avant d’emporter son âme en paix au Paradis.

Lac de la Maix

On pense que de nombreux corps de nourrissons sont enterrés aux alentours du lac, même si l’emplacement exact n’est pas connu.

Il y a quelques années, l’Eglise Catholique à proclamé que rien n’obligeait à croire aux limbes, et que les enfants morts avant d’avoir reçu le sacrement du baptême sont entre les mains de Dieu.

Se Rendre au Lac de la Maix

Il est accessible en voiture, mais aussi par de nombreux chemins de randonnées que vous pourrez retrouver ici.

C’est un écrin de verdure d’une beauté incontestable où vous pourrez passer d’agréables moments loin de la ville, idéal pour se ressourcer.

L’office de Tourisme de Senones pourra vous renseigner en ce qui concerne un séjour dans le secteur, n’hésitez pas à aller consulter leur site.

Endroit magique qu’il faut aimer et respecter, il fait partie de mes lieux préférés au monde, et pourtant j’en ai vu, mais j’y reviens toujours. C’est là que le temps s’est arrêté, là où une petite fille aux cheveux courts qui a soif d’aventure s’est prise à rêver à tout ce qui l’attendait, souvenirs du temps passé où sa personnalité s’est forgée. “Je choisi un avenir sans débouchés. Je vais faire ce que j’ai toujours voulu faire. Tout paraît clair, simple, limpide à présent. Je vais écrire… Et je suis elle, et puis elle je veux pas la décevoir.” Petite modification personnelle du final de l’auberge espagnole, on passe du “lui” à “elle” mais vous ne m’en voudrez pas 😉

Retrouvez la Renarde en vidéo grâce à l’épisode sur le Lac de la Maix !

 

A ceux qui voudraient découvrir d’autres destinations n’oubliez pas de consulter la page Mappemonde de la Renarde où vous trouverez la liste à jour de mes articles classés par pays. Retrouvez Les Mystères de la Renarde sur les réseaux sociaux afin de ne manquer aucune publication : FacebookYoutubeInstagramTwitter

Si vous le souhaitez vous pouvez me soutenir grâce à uTip et Tipeee !

Et si vous ne le pouvez pas, n’oubliez pas que chaque partage des liens de mon travail, chaque like et chaque commentaire, sont une aide immense pour faire connaître mon projet, alors merci à tous !

Cet article n’est en collaboration avec personne, les propos et avis n’engagent que moi 🙂 Les images et textes ne sont pas libres de droits, ce sont mes clichés et le fruit de mes recherches et connaissances personnelles.

Lac de la Maix