Le Cimetière Glasnevin de Dublin : Histoires de Fantômes

Les Mystères de la Renarde

Visiter les Cimetières dans tous les pays est pour moi bien plus qu’une tradition, il me serait impossible de passer à côté sans y faire une halte !

Celui de Dublin n’a pas dérogé à la règle, et je dois bien avoué qu’il est loin de m’avoir déçue. Accompagnez moi dans ses allées pour en admirer sa beauté, mais surtout en découvrir les histoires surnaturelles… 

 Un peu d’histoire 

Situé au Nord de la capitale Irlandaise, a 2,5km du centre ville, le cimetière de Glasnevin – aussi appelé Prospect Cemetery – est un peu le Père Lachaise de Dublin ! En effet, des célébrités du pays et des anonymes y partagent leurs dernières demeures depuis 1832, tout ça au coeur d’un somptueux jardin Victorien de 124 acres.

En tout plus de 1,5 million de personnes ont été enterrés là, parmi eux des politiciens, des artistes, des guerriers, des héros…

Pour ne citer qu’eux : Eamon De Valera – dont nous avions déjà parlé ensemble dans mon dossier sur la prison de Kilmainham  -, ou encore la Comtesse Markievicz, Daniel O’Connell, Michael Collins, Charles Stewart Parnell, Maud Gonne, Roger Caserment, Arthur Griffith, Brendan Behan, Veronica Guerin…

Les personnalités et les inconnus du cimetière sont entourées par de nombreuses croix celtiques de toute beauté. Ce spectacle à perte de vue nous entraîne dans un autre monde.

Cimetière de Glasnevin Dublin

L’imposante tour qui surplombe le cimetière est un hommage à Daniel O’Connell, un des plus grands politiciens Irlandais, qui a vécu de 1775 à 1847 et qui à ouvert ce cimetière. Il voulait que les gens de toutes religions ou athées puissent être enterrés avec dignité et respect dans ce havre de paix, il semble que son souhait ait été exaucé !

Les derniers mots  de O’Connell sont inscrits dans sa crypte “My body to Ireland, my heart to Rome, my soul to heaven” – “Mon corps à l’Irlande, mon coeur à Rome, Mon âme au paradis”.

Cimetière de Glasnevin

Avec sa hauteur de 55 mètres c’est la plus haute tour ronde d’Irlande. Pour atteindre son sommet il vous faudra grimper les 198 marches qui vous sépare d’une vue panoramique à 360 degrès ! En 1971 la base à été endommagée par une bombe. C’est en 2016 que les travaux ont été entrepris pour refaire les escaliers que vous pouvez à nouveau emprunter.

Le Cimetière et ses Environs Hantés 

Forcément, avec un décor et une ambiance pareils, il serait étonnant que ce cimetière n’ait pas ses histoires de fantômes !

De plus le repos n’a pas toujours été assuré pour les trépassés ensevelit à Glasnevin. Il faut remonter au début du 19ème siècle pour se rappeler des nombreux vols de cadavres afin de les revendre à la Dublin Anatomy School et au Royal College of Surgeons pour que les étudiants fassent des dissections…

C’est la raison pour laquelle les monuments sont aussi imposants, avec de très grandes croix, pour rendre l’ouverture des caveaux quasiment impossible. C’est aussi pour cela que de grands murs délimitent l’enceinte du cimetière, et que des tours ont été construites, il fallait empêcher les voleurs d’entrer. A cette époque Glasnevin avait même une tour mobile dans le but de la déplacer sur les tombes les plus récentes pour protéger au mieux les défunts.

Mais cette sombre période n’aurait-elle pas dérangé certains morts, les sortants de leur sommeil éternel ?

Glasnevin Cemetery Dublin

Quoi qu’il en soit ce cimetière ne serait pas en reste en ce qui concerne les apparitions fantomatiques ! Mais le plus curieux est que des activités paranormales ont également été constatée à l’extérieur des murs de Glasnevin, dans un pub situé à quelques mètres seulement…

Le Kavanagh’s Pub, fondé en 1833 par John Kavanagh, était bien connu pour être le pub favori des fossoyeurs de l’époque – d’ailleurs il en a gardé le surnom, puisqu’on l’appelle aussi le “Gravediggers”. D’après de nombreux témoins, clients et même employés du bar, des entités sont souvent vues en train de prendre une pinte de bière au comptoir, avant de s’évaporer comme par magie. Certain les décrivent comme étant vêtus de tweed. Il paraît aussi qu’un serveur aurait vu une bouteille se déplacer seule alors que l’établissement était vide… Troublant ! Alors selon-vous, hallucinations ou réelles manifestations ?

Le Chien Fantôme 

Le Capitaine John McNeill Boyd s’est noyé durant une mission héroïque à bord de l’Ajax à Dun Laoghaire le 8 février 1861. Il était parti avec son équipage au secours de 29 bateaux qui étaient pris dans une violente tempête. C’est ainsi que le Captain et 5 de ses hommes ont disparus en mer…

Un bateau à été envoyé pour partir à leur recherche, mais le seul être vivant qu’il restait à secourir était le fidèle chien du Capitaine, un magnifique Terre Neuve noir.

Le corps de McNeill a été enterré au cimetière de Glasnevin, suivit par une foule immense, et surtout par le chien du Captain qui n’a pas quitté le cercueil de son compagnon humain.

Le pauvre chien se laissa mourir de faim près du tombeau de John.

Depuis, on raconte que son esprit erre dans les allées du cimetière, on ne compte plus les témoignages de visiteurs qui affirment avoir vu le spectre d’un grand chien noir…

Une histoire de chien lié à un cimetière, ce n’est pas sans rappeler celle de mon cher Bobby à Greyfriars au coeur d’Edimbourg !

Glasnevin Dublin

Le Terre Neuve est aussi souvent vu auprès de la statue de McNeill, au coeur même de la célèbre Cathédrale Saint-Patrick !

Il est courant également de l’apercevoir dans l’édifice. Savoir que ce lieu Saint serait hanté par un chien est quelque chose de magique. La fidélité de cet animal par delà la mort nous prouve une fois encore que les chiens sont des êtres exceptionnels, que nous devons chérir plus que tout.

Ouvrez bien l’oeil si vous visitez le cimetière ou la splendide cathédrale, qui sait, vous verrez peut-être le fantôme du Terre Neuve…

Saint-Patrick Dublin

Visiter Glasnevin 

L’entrée du cimetière est libre et gratuite. Mais il est également possible de visiter un musée sur le lieu, avec une exposition appelée “City of the Dead”, pour ceci il est mieux de consulter les horaires.

Ce qui est intéressant pour les gens d’origines irlandaises c’est que vous pouvez avoir accès à des documents pour faciliter vos recherches généalogiques ! Je trouve ça formidable.

Glasnevin Dublin

Un café et une boutique vous accueille sur place, moment de repos idéal après avoir exploré ce vaste cimetière.

Quand vous serez à Dublin, n’oubliez pas de visiter Saint-Patrick que j’ai mentionné plus tôt dans l’article, ce remarquable édifice ne pourra que vous plaire j’en suis certaine. Consultez leur site pour plus d’informations.

Retrouvez la Renarde en vidéo grâce à l’épisode sur le Cimetière de Glasnevin !

 

A ceux qui voudraient découvrir d’autres destinations n’oubliez pas de consulter la page Mappemonde de la Renarde où vous trouverez la liste à jour de mes articles classés par pays. Retrouvez Les Mystères de la Renarde sur les réseaux sociaux afin de ne manquer aucune publication : FacebookYoutubeInstagramTwitter

Si vous le souhaitez vous pouvez me soutenir grâce à uTip et Tipeee !

Et si vous ne le pouvez pas, n’oubliez pas que chaque partage des liens de mon travail, chaque like et chaque commentaire, sont une aide immense pour faire connaître mon projet, alors merci à tous !

Cet article n’est en collaboration avec personne, les propos et avis n’engagent que moi 🙂 Les images et textes ne sont pas libres de droits, ce sont mes clichés et le fruit de mes recherches et connaissances personnelles.

 

Glasnevin Dublin