Vienne : Lieux de Culte, Cryptes et Catacombes

Vous pensiez que j’en avais terminé ici avec Vienne ? Et bien non car la somptueuse cité Impériale ne vous a encore pas révélé ce qu’elle cache en sous sol…

Vous la trouviez effrayante en surface ? Découvrez maintenant son dédale de cryptes et catacombes !

 Un peu d’histoire

Comme à Edimbourg la sublime écossaise, Vienne la magnifique autrichienne a elle aussi une sorte de “deuxième ville” sous les pavés… Ce sont des kilomètres de souterrains, formant un labyrinthe sombre, humide et peu accueillant, qui se trouve sous les pieds des visiteurs !

Cette capitale mondialement connue pour sa musique, son charme, son histoire, son raffinement et sa beauté, et elle sait aussi se révéler macabre et sombre quand on apprend à la connaître. Ses cimetières et ses histoires de fantômes nous rappellent que comme le dit le dicton “La Mort doit être Viennoise”, et ça Vienne l’a bien compris, au point de se proclamer capitale mondiale du tourisme macabre. Et je dois bien avouer qu’elle peut vraiment prétendre à ce titre… Comme beaucoup de grandes villes elle a connu la peste, les guerres, ainsi que leurs lots de victimes. Et cette fascination autour de la mort est sans doute un moyen d’exorciser ses “démons” qui ont tant meurtri Vienne.

 L’église Saint-Michel et sa Crypte

La Michaelerkirche, ou église St-Michel, se trouve à côté du palais de la Hofburg sur la très belle Michaelerplatz. Cette église à la particularité d’avoir une crypte où les conditions climatiques empêchent les corps de se décomposer. Elle accueille les restes des 4000 morts qui y ont été inhumés de 1631 à 1784.

Eglise St-Michel de Vienne

Cette crypte a été créée après la fermeture des cimetières près de l’église. Au départ elle n’accueillait que des voûtes individuelles pour la noblesse, pour ensuite être ouverte à la classe moyenne.

Si l’église en elle même est un bijou d’architecture, sa crypte quant à elle dispose d’une atmosphère qui peut en repousser, et même en terrifier plus d’un ! Beaucoup la compare aux catacombes de Paris…

On peut y voir des cercueils alignés dans ses longues pièces voûtées, ainsi que des piles d’ossements, ou même des momies parfaitement bien préservées, portant leur vêtements et leurs chaussures. Visiter la crypte de l’église Saint-Michel de Vienne c’est être au plus près de la mort, et poser les yeux sur ses momies à juste quelques centimètres de vous revient à la regarder dans les yeux…

St-Michel Vienne

Malheureusement les photos et vidéos sont interdites dans cette crypte, et comme à mon habitude je n’utilise que mon propre contenu pour illustrer mes dossier par respect pour le travail de chacun, je vous joint donc un lien officiel si vous voulez voir à quoi elle ressemble.

 La Cathédrale Saint-Etienne et ses Catacombes

Pour pas mal de gens elle est l’image qui vient en tête quand on mentionne Vienne, présente dans de nombreuses fictions – comme au générique de la série “Rex” par exemple. En Allemand on l’appelle le Stephansdom, la cathédrale St-étienne attire le regard par son style Gothique. La fondation de ce chef d’oeuvre remonte au XIIème siècle, et tout dans cet édifice nous éblouis ! De ses tuiles vernissées, à ses sculptures, sa beauté est indiscutable !

Stephansdom

En foulant le sol de la cathédrale beaucoup de gens ignorent qu’ils sont au dessus de la plus ancienne nécropole de Vienne, et que pas moins de 10000 personnes ont été enterrées là dans 30 chambres mortuaires. Ses catacombes contiennent des ossuaires, mais également des viscères prélevés sur environ 60 membres de la famille des Habsbourg, on peut voir les urnes où elles se trouvent lors de la visite. Près de la chambre où se trouvent les urnes de la puissante famille, on retrouve les tombes des prêtres du Stephansdom.

St-Etienne Vienne

La cathédrale était entourée par un cimetière dont on peut encore voir les traces de nos jours. Mais malgré ses catacombes et son cimetière ce ne sont pas des histoires de fantômes que les gens se transmettent là, on parle de la présence du Diable en personne !

Il paraît que dans ce lieu de culte, Satan lui-même tenterait de corrompre les fidèles, en les poussant à commettre des péchés… Lucifer serait aidé dans sa tâche par ses minions, et visiblement les personnes les plus vulnérables à leur attaques seraient les croyants les plus pieux. Prenez garde si vous allez prier à la cathédrale St-Etienne, on ne sait jamais !

St-Etienne Vienne

Les photos et vidéos ne sont pas autorisées dans les catacombes, voici donc un lien si vous voulez voir à quoi celà ressemble.

 La Crypte Impériale, dernière demeure des Habsbourg

Pour les Viennois, depuis des centaines d’années, on n’a pas vraiment réussi sa vie si on n’a pas un enterrement grandiose ! Cela va sans dire que pour la Cour Impériale leurs funérailles leur permettait de montrer à la face du monde leur pouvoir et leur grandeur !

Nous avons vu ensemble plus haut que les viscères de certains sont au Stephansdom, et il faut savoir que les coeurs de 54 membres de la famille des Habsbourg sont conservés à l’Augustinerkirche – église des Augustins – dans des urnes d’argent.

Mais la partie la plus éblouissante reste sous l’église des Capucins, c’est là qu’on peut admirer les incroyables cercueils des Habsbourg dans une crypte absolument incomparable.

Crypte des Capucins Habsbourg Vienne

Les membres de la famille Impériale y sont enterrés depuis 1633, et ce ne sont pas moins de 149 Habsburg qui reposent là, ensemble, pour l’éternité. Parmi lesquels le tombeau qui attire le plus l’attention par sa taille et le travail qui y a été effectué par Balthasar Ferdinand Moll, celui de l’Impératrice Marie-Thérèse et de son époux l’Empereur François 1er. Cette oeuvre imposante et impressionnante nous rappelle la grandeur du règne des Habsbourg.

Tombeau Marie-Thérèse Vienne

Dans cette crypte où chaque tombe est une page de la grande Histoire de l’Autriche, il y a 19 Impératrices et 12 Empereurs.

Le dernier empereur qui est enterré ici est le Kaiser François-Joseph 1er, décédé en 1916, il repose aux côtés de sa épouse l’impératrice Elisabeth de Bavière, l’inoubliable Sissi, et de leur fils Rodolphe.

Tombeau François Joseph, Elisabeth Sissi et Rodolphe Vienne

Les derniers enterrements qui ont eu lieu dans la crypte impériale sont ceux de la dernière Impératrice d’Autriche Zita en 1989, et de son fils, Otto Habsbourg, prince héritier, en compagnie de sa femme Regina. Vous pouvez voir l’émouvante vidéo des funérailles de Otto, où l’on a interprété le Kaiserhymne, boulversant !

Tombeau Marie-Thérèse Vienne

 Se rendre dans ces différents lieux

Lors d’une visite à Vienne la cathédrale St-étienne est un incontournable, mais la visite de ses catacombes est payante et accessible seulement à certaines heures. Le mieux est de consulter les horaires ici ou de se renseigner à l’accueil.

L’église St-Michel quant à elle se situe juste à côté de la Hofburg, il serait dommage de passer à côté sans y faire une halte !

Sans oublier la majestueuse crypte des Capucins qu’il ne faut manquer sous aucun pretexte ! Son site est très complet et vous donne les horaires d’ouverture, ainsi que de nombreuse informations et photos !

N’oubliez pas de consulter mes autres dossier sur Vienne, où il y a plein de lieux fantastiques à voir ! Mon dossier sur les cimetières de Vienne, et celui sur les histoires de fantômes de la ville. Dans un autre style j’ai aussi compilé quelques endroits qui figurent dans la série TV “Kommissar Rex”, article à voir pour les fans !

Je vais me répeter mais j’aime Vienne de tout mon coeur pour bien des aspects, et il me tarde de retrouver ma chère cité impériale pour de nouvelles aventures !

Retrouvez la Renarde en vidéo grâce à l’épisode des Cryptes et Catacombes de Vienne !


A ceux qui voudraient découvrir d’autres destinations n’oubliez pas de consulter la page Mappemonde de la Renarde où vous trouverez la liste à jour de mes articles classés par pays.

Retrouvez Les Mystères de la Renarde sur les réseaux sociaux afin de ne manquer aucune publication : FacebookYoutubeInstagramTwitter

Si vous le souhaitez vous pouvez me soutenir grâce à Tipeee ! Et si vous ne le pouvez pas, n’oubliez pas que chaque partage des liens de mon travail, chaque like et chaque commentaire, sont une aide immense pour faire connaître mon projet, alors merci à tous !

Cet article n’est en collaboration avec personne, les propos et avis n’engagent que moi 🙂 Les images et textes ne sont pas libres de droits, ce sont mes clichés et le fruit de mes recherches et connaissances personnelles.

Schonbrunn Vienne