Les Kelpies : mythiques créatures Écossaises

Nous voici de retour en Ecosse, pour parler cette fois ci d’un animal légendaire bien ancré dans la culture populaire du pays. Il est question d’une créature aquatique qui hante non seulement les eaux des Lochs mais aussi les cauchemars des plus jeunes…

Suivez-moi à la rencontre du Kelpie, sombre cheval aquatique, mais prenez garde à ne pas vous approcher trop près ! Vous voilà prévenus ! 

 Un peu d’histoire

Les Kelpies sont à l’écosse ce que les Korrigans sont à la Bretagne, ces êtres mythiques chers à tout un peuple et dont les histoires se transmettent de générations en générations !

Ils sont un tel symbole pour les écossais que deux magnifiques sculptures les représentent sur le bord d’un des axes les plus empruntés du pays. Impossible de passer à côté d’eux sans admirer leur splendeur.

Ces structures métalliques, oeuvre du sculpteur Ecossais Andy Scott, mesurent 30 mètres de haut pour un poids de 300 tonnes chacune, ce qui fait d’elles les plus grandes sculptures équines au monde ! Leur construction s’est déroulée entre juin et novembre 2013.

Des chevaux bien connus des locaux ont été utilisés comme modèles, deux superbes Clydesdalesune race de chevaux de trait – Duke et Baron.

 La Légende

Un Kelpie est une créature métamorphe (un shapeshifter pour les anglophones), c’est à dire qu’elle peut changer de forme à volonté. Même si notre Kelpie écossais est le plus souvent représenté sous la forme d’un cheval fort et puissant à la beauté incomparable, il serait capable de prendre forme humaine – un jeune homme ou une jeune femme absolument irrésistible -, ou même d’être une sorte d’étrange cheval avec une queue de poisson – de là à le comparer à une sorte hippocampe géant lorsqu’il prend cette forme là il n’y a qu’un pas !

Kelpies

Mais méfiez-vous d’eux ! Car ce n’est pas parce que le cheval est un animal fascinant, extrêmement apprécié et avec une image plutôt amicale que le Kelpie l’est lui aussi… C’est même totalement le contraire, la légende raconte que les Kelpies sont des êtres malveillants et dangereux.

Gardiens des lacs des rivières, on dit qu’ils attirent les humains ! Séduisent les adultes et appellent les enfants, qu’ils les invitent à monter sur leurs dos pour finalement les dévorer ou les entraîner au fond de l’eau afin de les noyer…

Le battement de queue d’un Kelpie sur l’eau ferait le même bruit que le tonnerre, alors si vous profitez d’une belle balade près d’un loch et que vous pensez qu’un orage arrive surveillez bien les alentours, car c’est peut-être bien une de ces créatures qui rôde…

Loch Lomond - Kelpies

Ici le magnifique Loch Lomond

Cependant le Kelpie aurait une faiblesse ! Il serait possible de le capturer en se saisissant de sa bride. Il aurait une grande valeur en captivité car sa force serait équivalente à celle de 10 chevaux, ce qui en ferait un atout majeur pour les durs besognes. Mais attention, car très rusé il tenterait de s’échapper par tous les moyens, et si il y parvenait il pourrait également maudire ses anciens maîtres…

Une rumeur circule d’ailleurs sur le Clan MacGregor, ils auraient une bride de Kelpie qu’un de leurs ancêtres aurait capturé près de Loch Slochd.

Loch Ness - Kelpies

Ici le mythique Loch Ness

Le Kelpie serait vu nageant dans les eaux écossaises, avec juste la tête qui dépasse, sa peau luisante comme celle d’un phoque… Il a parfois aussi été observé sur les routes aux abords des lacs. Ce qui nous amène à nous demander si il ne serait pas le candidat idéal dans le rôle du célèbre Nessie ! Nous avons déjà abordé ensemble le sujet dans mon article entièrement consacré au monstre du Loch Ness. Alors pensez-vous que le Kelpie existe réellement et qu’il serait la créature à l’origine d’un des mythes les plus connus au monde ?

Loch Ness - Kelpies

Largement présent dans le folklore écossais, souvent confondu avec le Each-Uisge, on retrouve ce genre de cheval ondin dans plusieurs pays sous différents noms. Il est mentionné dans d’innombrables contes locaux, oeuvres d’art et dans la littérature.

Il est courant dans de nombreuses cultures d’utiliser des histoires pour effrayer les enfants afin qu’ils soient obéissants, ou qu’il ne s’approchent pas d’un endroit. En écosse le mythe du Kelpie doit peut-être son existence à un conte de ce genre. Ou peut-être que cet animal est réel ? Qu’en pensez-vous ? En tout cas si vous croisez la route d’un cheval étrange près d’un Loch je vous conseille d’éviter de monter sur son dos, on ne sait jamais…

 Se rendre à Falkirk

Les statues dont je vous ai parlé en début d’article sont accessibles 24H/24, vous pouvez aller les voir d’une manière totalement gratuite, ou opter pour une visite guidée pour quelques livres. Il y a beaucoup d’activités proposées dans le parc The Helix qui les accueille, et des événements ont lieux régulièrement.

Vous pouvez vous y rendre par vos propres moyens, l’accès est très facile et ce n’est pas très loin d’Edimbourg. Ou vous pouvez choisir de faire une excursion en bus qui vous déposera là pour une pause mémorable. Il m’est arrivé de faire les deux, et quand j’ai choisi l’excursion c’était une fois encore avec Rabbie’s Tour qui vous emmène dans la même journée voir Loch Lomond, c’est une bonne première visite je pense qui vous permet de voir plusieurs choses en seule journée. Pour ce qui est de la visite des Lochs, vous pouvez consulter mon article sur le Loch Ness où plusieurs conseils de voyage sont donnés.

Kelpies

L’eau, cet élément qu’on connaît le moins bien, que nous n’auront jamais fini de sonder, nous réserve encore bien des surprises ! A ce cheval aquatique qui s’y cache peut-être, qu’il soit le fruit de l’imaginaire des humains ou qu’il existe bel et bien…

Retrouvez la Renarde en vidéo grâce à l’épisode sur les Kelpies !

A ceux qui voudraient découvrir d’autres destinations n’oubliez pas de consulter la page Mappemonde de la Renarde où vous trouverez la liste à jour de mes articles classés par pays.

Retrouvez Les Mystères de la Renarde sur les réseaux sociaux afin de ne manquer aucune publication : FacebookYoutubeInstagramTwitter

Si vous le souhaitez vous pouvez me soutenir grâce à Tipeee ! Et si vous ne le pouvez pas, n’oubliez pas que chaque partage des liens de mon travail, chaque like et chaque commentaire, sont une aide immense pour faire connaître mon projet, alors merci à tous !

Cet article n’est en collaboration avec personne, les propos et avis n’engagent que moi 🙂 Les images et textes ne sont pas libres de droits, ce sont mes clichés et le fruit de mes recherches et connaissances personnelles.