Le Château de Fougeret : entre deux mondes

Si vous vivez en France et que vous vous intéressez au paranormal alors vous avez forcément entendu parler du château de Fougeret. En effet rares sont les reportages qui ne l’ont pas mentionné au cours de la décennie qui vient de s’écouler.

Mais Fougeret n’est pas seulement un “château hanté”, il est aussi et surtout une magnifique bâtisse qui défie le temps, une part d’histoire, comme une fenêtre sur le passé.

Fougeret

Oserez-vous passer la nuit dans l’une des chambres de Fougeret ?

 Un peu d’histoire

Situé en Nouvelle Aquitaine, plus exactement à Queaux dans la Vienne, le Château de Fougeret est entouré par un parc arboré qui ajoute encore plus de charme et de mystère à cet impressionnant bâtiment. Construit entre le XIVème et le XVIème siècle, il a vu des années d’histoire de France, tout en ayant différentes famille à sa tête aux fils des décennies. Pour en arriver à être finalement inscrit au titre des monuments historiques en 2010 grâce à ses actuels propriétaires, la famille Geffroy.

A l’abandon pendant une cinquantaine d’années, le Château de Fougeret a été acheté par Véronique Geffroy et sa famille sur un coup de coeur. Il était alors vide, à rénover entièrement, peuplé de chauves souris… Ce qui n’a pas fait peur à cette historienne passionnée, qui rêvait alors d’y faire des chambres d’hôtes, le grand projet familial.

Les manifestations ne se sont pas faites attendre, et comme ils l’expliquent dans de nombreux reportages et interviews, les membres de cette famille se sont pensé fous dans un premier temps. Puis ils ont décidé de s’en parler les uns aux autres, pour finalement constater qu’il se passait bel et bien quelque chose entre les murs de leur nouvelle acquisition.

Ils ont commencé a rencontrer des médiums, les gens ont répandu la rumeur que le château était hanté, les médias sont arrivés, et Fougeret à obtenu la réputation qu’on lui connaît aujourd’hui !

Fougeret

Fougeret a quand même fini par avoir ses chambres d’hôtes, mais le thème de paranormal s’est imposé par la forte demande du public. Comme quoi, tout ne se passe pas toujours comme prévu, et certaines situations entraînent les gens sur des chemins auxquels ils n’auraient jamais pensé au départ.

Quelques reportages et enquêtes : INREESR.I.P., entre autres ! Et n’oubliez pas d’aller consulter la chaîne Youtube officielle de Fougeret.

 Se rendre à Fougeret

Que vous soyez passionnés d’histoire, de vieilles pierres, de paranormal ou alors tout ceci à la fois, une visite au Château de Fougeret s’impose ! Les actuels propriétaires ouvres leurs portes pour des nuitées, des soirées à thème, ou parfois des après-midi avec des médiums. La liste des événements est régulièrement mise à jour sur la page Facebook officielle tenue par Véronique. Gardez en mémoire que le château ferme ses portes en hiver (absence de chauffage oblige), et que pour réserver une chambre ou tout simplement une place pour un événement vous devez envoyer un mail grâce au formulaire de contact présent sur le site.

Le mieux est de s’y rendre en voiture, d’ailleurs pas de panique il y a un parking interne à la propriété. Les petits déjeuners sont assurés par Mathilde, une des filles de Véronique et François, ainsi que les repas lors des soirées. Pour ma part quand je m’y suis rendue il n’y avait pas de soirée programmée, mais j’ai adoré le petit déjeuné, il n’y a pas à dire : on est très bien reçus !

Fougeret

Par contre ne vous attendez pas à avoir une connexion Wifi comme à l’hôtel, ou le grand luxe d’un Hilton, à Fougeret c’est l’aventure, l’authenticité, et c’est ça qui est magique ! Décrocher, se déconnecter de la vie moderne pour se reconnecter à l’essentiel. L’endroit parfait pour une introspection. Les tarifs ne sont pas bien élevés, de plus ils permettent aux propriétaires de financer les rénovations, ce qui donne la possibilité aux visiteurs de participer à leur manière à la conservation de ce patrimoine, en gros : que du positif !

 Mon expérience personnelle

Je fais partie de la génération qui, enfant, se faufilait en cachette pour regarder l’émission Mystères au début des années 90. Puis ma vie étant ce qu’elle est, j’ai été amenée à m’intéresser à tout ce qui dépasse la compréhension humaine, ce que l’on appelle le paranormal. Je ne pense pas avoir manqué beaucoup d’émissions sur le sujet depuis plus de 20 ans, et c’est au cours d’une des Soirées de l’étrange de Christophe Dechavanne que j’ai entendu parler pour la toute première fois du château de Fougeret. Depuis j’ai cherché à en savoir plus sur le sujet, et évidemment dès que j’ai eu l’opportunité de me rendre dans la Vienne pour voir enfin ce château par moi même j’ai sauté sur l’occasion !

Fougeret

Tout d’abord je dois dire que j’ai été subjuguée par la beauté du lieu ! Franchir le portail du parc revient à passer la frontière vers une autre dimension. Les arbres nous entourent, et forment comme une forteresse naturelle autour du château. Quand j’ai posé mes yeux sur Fougeret je l’ai trouvé beaucoup plus grand que tout ce que j’avais imaginé, ce qui est étonnant car j’en ai regardé des heures de vidéos sur lui, mais il faut le voir en vrai pour se rendre compte de ce qu’il dégage véritablement. Il est là, marqué par ces années d’histoire, entouré par sa “forêt enchantée”, et nous humbles visiteurs on le regarde et on ne peut que se sentir petits. Mais qu’il est beau ce château ! Je suis restée un moment là, près de ma voiture, à le contempler… Puis j’ai passé la porte, accueillie par une ambiance indéfinissable, déjà sur le seuil.

Fougeret

Je m’estime vraiment chanceuse par rapport à mon séjour car les autres visiteurs présents étaient des personnes formidables (pour reprendre le mot souvent entendu durant notre passage, si mes camarades me lisent ça les fera sourire !). Je suppose que ça doit aussi beaucoup jouer sur l’ambiance générale du moment à Fougeret, si les personnes y sont négatives alors le moment passé ne doit pas être aussi sympa que ça, mais ça c’est partout pareil !

Quand aux propriétaires ils sont vraiment accueillants ! Très ouverts et amicaux, alors que pourtant ça ne doit pas être marrant tous les jours de posséder un château hanté… Ils ont du mérite de faire ce qu’ils font et de tenir bon, il faut avoir un sacré moral et surtout une grande passion, je pense que beaucoup de gens auraient fini par partir en courant alors qu’eux tiennent bon !

Fougeret

Ils m’ont fait faire le tour des chambres afin que je puisse choisir celle où passer la nuit (oui c’est le visiteur qui choisit parmi les chambres encore disponibles une fois sur place, on y va au feeling, cette idée me plaît énormément !). J’ai beaucoup aimé la décoration, objets et meubles pour beaucoup chinés en brocantes, aucune fausse note de ce côté. Cette impression d’avoir fait un bond dans le temps, ou même d’être sur le tournage d’un film d’époque est bel et bien là ! Et franchement : j’adore !

C’était en début de soirée, nous étions 5, et nous avons commencé à constater quelques bizarreries comme des bruits ou une porte qui s’ouvre par elles même. C’est peut-être la façon qu’à Fougeret de souhaiter la bienvenue à ses visiteurs qui sait !

Après avoir choisi ma chambre pour la nuit, la chambre aux portraits que j’ai trouvée sublime, nous avons continué à explorer le château à 3, les 2 autres visiteurs étant partis faire une pause dans le parc.

Les 2 autres femmes avec qui je continuais ma visite avaient déjà passé la nuit précédente dans le château, et décidèrent de m’expliquer les phénomènes étranges qui s’y était produits durant leur séjour. C’est ainsi que nous nous sommes rendues dans la “chambre de la grand-mère” où l’une d’entre elles nous raconta son expérience de la veille – vous pouvez lire un récit de ces faits par la protagoniste de l’histoire elle même dans cet article du Reporter de l’au delà. Nous sommes peut-être restées là une dizaine de minutes, dans la chaleur étouffante de cet avant goût de canicule (c’était le 15 juin 2017), et pendant qu’elle racontait son expérience absolument rien d’anormal ne s’est produit. En nous dirigeant vers la porte pour quitter la pièce, je me suis alors arrêtée pour regarder le portrait placé au dessus de la commode, cette peinture avait attirée mon attention par son réalisme frappant ! J’ai fait part de mon impression aux filles qui m’ont dit penser la même chose. Nous étions alors toutes les 3, devant la commode, juste entre la porte et le mur, la porte était ouverte depuis que nous étions dans la pièce. J’étais la plus proche de la porte, et la femme qui était à côté du mur a alors touché le tableau pour vérifier qu’il s’agissait bien d’une peinture et non d’une photo, quand elle a posé ses mains sur le tableau j’ai senti un courant d’air glacé arriver par la porte. Étonnée j’ai demandé aux autres si elle le sentait, dans un premier temps elles ont dit non, puis quand je ne l’ai plus senti moi même ma voisine directe l’a ressenti à son tour, pour finalement arriver sur la troisième personne. C’est là que la jeune femme qui touchait le tableau est restée la seule à sentir cet air très froid, tandis que nous autres ne ressentions plus que la chaleur étouffante qui nous accompagnait dans toutes les pièces depuis notre arrivée. Elle a gardé les bras levé comme lorsqu’elle touchait le tableau, elle avait la chair de poule, elle nous disait qu’elle avait froid et nous a demandé de toucher ses bras pour constater qu’elle n’inventait rien. Effectivement, ses bras étaient glacés, et comme nous avions tour à tour ressentis cet air froid nous ne pouvions pas remettre en doute ce qu’il se passait sous nos yeux. Nous sommes restées là durant je pense quelques minutes, ça nous a alors semblé long mais je ne pense pas que ça l’était tant que ça en réalité, puis elle a relâché ses bras en disant “ça y est c’est parti !”. Elle nous a confié qu’elle avait senti quelque chose “sortir” par son ventre, ce n’était visiblement pas simple à décrire comme sensation, mais le fait est qu’elle n’a plus eu la chair de poule et que sa température corporelle est revenue à la normale après ça ! Nous ne savons pas ce qu’il s’est passé à ce moment là, mais une chose est certaine, c’est une chance d’avoir été trois personnes pour le constater, sinon on peut vite se croire un peu cinglé… Forcément nous avons foncé voir les autres pour leur raconter ce qu’il venait de se produire !

Fougeret

Accompagnés par Véronique, la propriétaire, nous sommes remontés dans la chambre de la grand-mère pour y faire une séance de TCI (transcommunication instrumentale). Il se trouve qu’un grand TCIste était présent a Fougeret, Manu Delpech (certains ont déjà dû le voir à la TV, notamment lors du passage d’Antoine de Caunes et de Monsieur Poulpe au château de Fougeret, si vous n’avez pas vu ce reportage je vous le recommande car ce pauvre Antoine De Caunes à été malmené par un esprit et ça donne une séquence plutôt drôle). Manu a réussi à recevoir des messages cohérents, par rapport aux événements de la veille, mais aussi à des personnes présentes, et quelques messages personnels. C’était très intéressant ! Je suis vraiment heureuse d’avoir assisté à ceci.

Fougeret

Fougeret est aussi un endroit convivial, où l’on se réunit autour d’une table pour partager le repas (le nôtre était tiré du sac puisqu’il n’y avait pas de soirée à thème à cette date), bavarder, et même rire ! Je m’attendais à tout sauf à ça en venant là, c’était sans doute lié à ce groupe fort sympathique, mais quelle bonne soirée !

Après cette pause inattendue nous avons fait des “ressentis” au premier et au deuxième étage. Fougeret est l’endroit idéal pour se poser, sans parler, dans le noir, et reste à l’affût du moindre bruit ! Rien ne s’est produit au premier étage, par contre au second, au bout d’un certain temps, nous avons entendu des bruits venant de certaines pièces. Très intéressant comme approche, j’ai beaucoup aimé ce moment.

Fougeret

Pour compléter notre expérience, nous nous sommes rendus tous les 5 dans le salon gothique afin d’y refaire une séance de TCI. A ce moment là nous avons reçu des messages personnels (que je ne vais pas détailler ici pour des raisons évidentes de respect de la vie privée), ça avait du sens pour chacun d’entre nous. Vraiment fascinant ! – Un grand merci à Manu pour cette expérience très enrichissante.

Pour finir nous avons décidé de faire une séance de guéridon. Alors il faut savoir que comme je l’ai déjà dit dans de précédents article ou même dans ma section à propos, je suis passionnée par le paranormal mais je suis souvent sceptique (oui ça existe et franchement c’est pas facile d’être entre les deux !), et très sincèrement si il y a bien une chose que je trouvais fausse c’était bien l’histoire du guéridon ! Dans ma vision des choses il y avait toujours une personne autour de la table qui la poussait d’une manière où d’une autre… C’est donc très suspicieuse que j’ai pris place autour du petit guéridon de Fougeret, entourée par mes camarades de la soirée.

Le vieux meuble en bois n’a pas tardé à bouger ! Et moi je passais mon temps à contrôler les mains de chacun, à jeter des coup d’oeil sur le pied pour voir si personne ne le déplaçait pas le bas… Contre toute attente aucun de mes camarades ne faisait bouger intentionnellement cette chose ! Les doigts effleurait à peine la surface, certains étaient même posé à un ou deux millimètres au dessus, et les pieds des convives étaient tous loin de la base du guéridon ! Les réponses aux questions par contre n’étaient pas convaincantes, nous avons donc décidé de lever la séance.

Trois d’entre nous sont partis dehors pour faire une dernière pause avant d’aller se coucher, nous sommes restées a deux, la femme qui avait vécu l’étrange expérience avec le tableau, et moi. Elle savait que je ne croyais pas du tout au guéridon, elle m’a demandé si j’étais convaincue, je lui ai alors raconté que j’avais passé mon temps a observer tout le monde pour être certaine qu’il n’y avait aucun trucage. Elle m’a proposé qu’on tente à nouveau l’expérience juste à deux, évidemment j’ai accepté ! Le guéridon à réagi au quart de tour, ses doigts ne touchaient même pas la surface, et les miens l’effleuraient à peine, nos pieds étaient bien trop loin pour déplacer le petit meuble, et pourtant il s’est balancé, violemment même ! Comme lors du premier essai avec le reste du groupe, les réponses n’étaient pas convaincantes, et pourtant c’est là que j’ai vécu l’un des moments les plus émouvants de mon séjour. La jeune femme qui était avec moi à ce moment là à commencé à parler à “ce” qui était à l’origine de ce phénomène, elle l’a remercié de se manifester d’une certaine façon et lui a parlé de choses personnelles qui l’avaient conduite jusqu’à Fougeret. Plus elle parlait, plus le guéridon “s’apaisait” comme rassuré par ses mots, je ne peux pas expliquer mieux car c’était vraiment étonnant. J’étais à la fois actrice car mes doigts frôlaient le guéridon, et spectatrice car cette femme avait une réelle interaction avec quelque chose d’inexplicable. Sincèrement il faut le voir pour le croire, et je sais très bien que je vais passer pour une folle en écrivant ça, mais j’étais là, j’ai vu ça, je ne peux pas ne pas le mentionner dans cet article. Pour quelqu’un qui ne croyait pas en cette pratique je dois dire que ça à tout de même changé ma vision (même si je reste persuadée que beaucoup trichent… Maintenant je pense que dans le lot il y a des gens honnêtes qui pratiquent cette forme de communication). C’était un très beau moment, vraiment.

Fougeret

Il était 4 heure du matin, chacun est parti se coucher, certains ont bien dormi, d’autres non. Personnellement j’ai bien dormi, je n’ai rien entendu ou ressenti d’anormal, j’ai peu dormi car il était tard, mais quand même j’ai réussi à me reposer. Même si on ne vient pas forcément à Fougeret pour dormir, il faut bien avouer que ce lieu nous “vide un peu les batteries” et que le repos est donc bien mérité.

Nous avons fait part de notre expérience à la famille Geffroy autour d’un très bon petit déjeuné attablés près de la magnifique cheminée, encore un moment convivial dans ce lieu majestueux !

Fougeret

Fougeret je le décrirais comme une parenthèse entre ici et ailleurs, comme une porte vers un autre monde. Mon passage au château de Fougeret à été pour moi un moment extrêmement positif, une superbe expérience que j’espère réitérer à l’avenir. J’ai vraiment aimé cet endroit, au delà de tout ce qu’on peut lire ou voir, il vaut vraiment le détour. Je ne manquerais pas de vous faire part de mes prochaines visites !

Retrouvez la vidéo Story Time de mon séjour à Fougeret !

Fougeret

Encore un grand merci à Véronique et sa famille pour l’accueil et pour nous permettre de passer du temps dans cet endroit incroyable. Et une grosse pensée pour ceux qui ont partagé ce moment avec moi, Lisa, Manu, Marielle, Barbara, j’espère vous revoir, peut-être un jour à Fougeret qui sait ?

Fougeret

A ceux qui voudraient découvrir d’autres destinations n’oubliez pas de consulter la page Mappemonde de la Renarde où vous trouverez la liste à jour de mes articles classés par pays.

Retrouvez Les Mystères de la Renarde sur les réseaux sociaux afin de ne manquer aucune publication : FacebookYoutubeInstagramTwitter

Si vous le souhaitez vous pouvez me soutenir grâce à Tipeee ! Et si vous ne le pouvez pas, n’oubliez pas que chaque partage des liens de mon travail, chaque like et chaque commentaire, sont une aide immense pour faire connaître mon projet, alors merci à tous !

Cet article n’est en collaboration avec personne, les propos et avis n’engagent que moi 🙂 Les images et textes ne sont pas libres de droits, ce sont mes clichés et le fruit de mes recherches et connaissances personnelles.